Le massacre des Peuls d’Ogossagou expliqué aux enfants

Plus de 170 personnes ont été brutalement tuées à coups de fusil et de machette. Certaines furent brûlées vivant ; parce qu’ils sont des Peuls. Plusieurs blessés graves sont encore soignés à l’hôpital Somine Dolo de Mopti. Lire la suite

Publicités
Chasseurs; Dozo; Donso

Centre du Mali : des chasseurs tuent 37 civils peuls pour fêter le nouvel an

La détresse communautaire est générale et sans équivoque dans le centre du Mali. Aux premières heures du 1er janvier 2019, des miliciens « chasseurs » ont attaqué le village koulogon-peul dans le cercle de Bankass, région de Mopti pour tuer tout ce qui bougent. Un crime contre le village. Le bilan officiel fait état de 37 civils tués et des dizaines de blessés. Les assaillants ont tué le chef de village, enfants et personnes âgées. L’année 2019 s’annonce mal pour la communauté peule du centre du Mali. Lire la suite

Moto-taxis; Mopti; Circulation; Accident

Le succès des motos-taxis à Mopti : la dictature de la pauvreté

Les motos-taxis sont devenues le principal moyen de transport dans la ville de Mopti (centre du Mali) depuis 2009. Nous pouvons affirmer sans nous tromper qu’elles sont devenues l’unique moyen de transport en commun dans la ville. Du fait de leur prix concurrentiel (100F CFA au lieu de 150F CFA pour les taxis classiques), signent l’arrêt de mort de ces derniers. Actuellement on compte près d’un millier de motos-taxis pour cette petite ville n’ayant qu’une seule route principale, quasiment chaotique.

Lire la suite

Election_Mali_2018_présidentielle_vote_campagne

L’affaire Boua : lorsque le peuple malien s’amuse avec son avenir

Après des mois de propagande politique, l’heure de vérité s’approche. Nous ne sommes qu’à 2 jours de l’élection présidentielle. Un jour décisif pour l’avenir du Mali que Modibo Keïta, Mamadou Konaté et Fily Dabo Sissoko nous ont cédé en héritage. Après les kɔtɛba (théâtres) politiques, place au choix final. Tout électeur sera seul dans l’isoloir pour décider de l’avenir de la République. Vous aurez le poids de votre acte sur la conscience pendant 5 ans si vous décidez de vendre votre voix et la République du Mali avec.
Le clivage politique a atteint son paroxysme au Mali. Ce n’est dû à autre chose que l’intérêt personnel des uns et des autres. Lire la suite

Me Abdoulaye Garba Tapo

À la mémoire de Me Abdoulaye Garba Tapo, un républicain boycotté par la République

L’ancien président-fondateur du parti RND (Rassemblement pour la démocratie), Me Abdoulaye Garba Tapo s’est éteint vendredi passé, après son retrait de la vie politique politicienne à la malienne. Les jeunes de son mouvement (Le Mali Avance), ses anciens étudiants et collaborateurs fidèles regrettent déjà l’enfant de Mopti Suudu Baba. La République du Mali, à laquelle il a sacrifié sa personne,  a décidé par le biais de politiciens indignes de boycotter les obsèques de ce géant de la littérature malienne. Aucune cérémonie officielle, aucun représentant de l’Etat, aucune décoration, même pas une annonce à la fin du journal de 20h de l’ORTM, ce qui serait le cas pour un farfelu politicien de la mouvance présidentielle. Lire la suite

Image d'illustration

Les Peuls ne sont pas des terroristes tout comme les Touaregs ne sont pas des rebelles

Le constat est révoltant ! La terreur de l’amalgame explose sur la région de Mopti.

Persécutés, chassés et tués, depuis 2015, les Peuls de la région de Mopti sont victimes d’un amalgame raciste politisé qui ne dit pas son nom. Certains auteurs le font inconsciemment, alors que d’autres tuent sciemment pour des raisons politiques. La tension entre Dogons et Peuls dans la région de Mopti a atteint ces derniers jours son paroxysme. Lire la suite

ATT, Mali, Retour, Sénégal

Le célèbre revenant ATT, l’homme de l’année 2017 au Mali

L’homme le plus dangereux de l’année 2012 est devenu le sauveur et le symbole de la réconciliation nationale en 2017. Condamné à quitter en catimini son peuple qu’il présidait quelques heures auparavant, ce même homme est revenu en avion présidentiel sous les hourras du peuple qui avait battu le macadam de la capitale pour l’accueillir comme un Modibo Keïta ressuscité. Certains voulaient juste voir ce président un peu comique qu’on ne voyait plus sur l’ORTM (la chaîne de télévision nationale). Pourtant l’homme n’était pas aussi célèbre le temps de sa présidence.

Qu’est-ce qui n’a pas marché pour ces détracteurs ? Pourquoi ce revirement extraordinaire en moins de six ans ? Lire la suite

Des armes saisies au campus universitaire de Badalabougou après l'affrontement de mardi entre des membres de l'AEEM

L’AEEM : un monstre nécessaire qu’il faudrait dompter

Ce mardi 19 décembre 2017, tous les maliens sensibles ont été indignés par cette vidéo dans laquelle un jeune homme du nom d’Almamy Camara apparaît blessé par balles en plein campus universitaire, qui s’apitoyait sur son sort. Dans la scène, certaines âmes dures le regardaient soupirer, totalement affaibli. Au lieu de lui venir en aide avec un seul appel aux services de secours ou de l’emmener au centre de santé communautaire du quartier Mali, à moins de 10 minutes des lieux, on le regarde se vider de son sang.

Il est dommage de constater que la non-assistance à la personne en danger ne constitue point un délit au Mali d’aujourd’hui. Lire la suite

yambo-ouologuem-deces-du-premier-laureat-africain-du-renaudot

Yambo Ouologuem, prophète ailleurs et « fou » parmi les siens

Reconnu comme « prophète » ailleurs mais rejeté parmi les siens, le natif de Bandiagara s’était réfugié à Sévaré depuis des décennies après avoir fait parler de lui par toutes les critiques littéraires à travers ses œuvres.  C’est dans cet état de réclusion que cet homme brisé a rendu l’âme le 14 octobre 2017 à l’hôpital Sominé Dolo de Sévaré. Lire la suite

Hôtel Kanaga_Mopti_Suudu_Baba_Tourisme_Mali

Le tourisme en berne à Mopti

Depuis 2012 l’ombre de la crise malienne plane sur l’activité touristique du pays. Des personnes qui vivaient de cette activité noble « crèvent » dans le chômage malgré eux. Le devoir de reconnaissance nous oblige à penser à ces braves qui faisaient vendre la beauté du pays partout dans le monde à travers leurs talents d’orateurs nés. Hommage aux guides de la Venise malienne qui ont fait la fierté de toute une région, de toute une nation ! Lire la suite